Les vers se versent en averse

Les vers se versent en averse

Épitaphe du poète

Dites au poème que je n'ai pas fini

Que son dernier mot est infini

Dites à celle qui me pleure

Que jamais mes vers ne meurent

Dites à l'Enfant qui est en vous

De ne jamais oublier mes mots fous

Et à la chatte qui me tenait compagnie

De parler de moi à ses petits

Rappelez au pommier de mon jardin

Que j'ai croqué avec un délice sans fin

La pomme juteuse à la joue embrasée

Et posez pour moi un baiser enfiévré

Sur la roche qui, un jour, a écouté mon chant

N'oubliez pas de saluer le mendiant

Qui m'a fait l'aumône d'un sourire

En mon nom dites lui de dire

Au vent mes vers qu'il connait bien

Et qu'il chante par les chemins

Dites au monde entier que la poésie

S'écrit comme un don de vie.

 



29/08/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres