Les vers se versent en averse

Les vers se versent en averse

Mon premier poème,

Mon premier poème, pour l'écrire,

J'ai ouvert les bras et fermé les yeux

Afin de mieux écouter l'indicible

Et, pour ce premier poème il m'a fallu mourir

Afin de saisir l'impossible

Puis renaitre parmi les bienheureux !

Mon premier poème, c'était une victoire,

Une façon de briser le miroir

Comme si je voulais voir

Le rêve aux multiples pouvoirs

 

 

 

 

 



30/08/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres