Les vers se versent en averse

Les vers se versent en averse

Platitude

La poésie s'est assagie

Elle a des contours arrondis

Finis les jets de folie

Qui  versaient pêle-mêle

D'une main enfiévrée

Sur la page scandalisée

Les élans les plus déchainés.

La tempête s'est calmée

La folie a reculé, par miracle

Alors l'ordre est revenu

N'ayant plus d'obstacle

Et la poésie s'est assagie

Je reconnais à peine sa nature

Dans ces mots bien polis

Qui narrent ma déconfiture.

 



30/08/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres