Les vers se versent en averse

Les vers se versent en averse

Il pleut

Il pleut des os de colombes calcinées

Des œufs au plat et des omelettes

On a recruté un excellent cuisinier

Là haut, on prépare la fête des fêtes.

Il pleut un duvet qui couvre les tombes

Et se pose sur toutes les têtes

On lève les bras pour récolter les bombes

Et lorsque la bruine prend cette couleur rouge

On regarde, derrière ses carreaux.

"Faut surtout pas que je bouge

Pour qu'elle soit claire, la photo.

On cherche des ailes blanches

Des citations qui sonnent bien

Faut publier pour avoir bonne conscience

Même si ça ne mène à rien.

On est là, perpétuant la malédiction

Pris au piège de nos bons sentiments

Et là haut, on s'affaire aux fourneaux

Les colombes désossées sont à point

Il pleut un jus de fraise et de rôti

Toutes les abeilles sont parties

Les oiseaux détruisent leurs nids

Et, nous, derrière nos écrans manipulateurs

Nous nourrissons tous les prédateurs

Par des images épicées ou des mots-douceur

Il pleut des âmes qui s'évaporent

Celles-là ne seront jamais parmi les morts

Gouttes diamantées parmi la pluie de rubis

Elles sont lumière, leurs mots sont sourires

Elles ne disent mot alors que d'autres crient

Elles se posent sur vos peaux d'acier

Errent à travers les écrans vendus

Prient pour que vous frissonniez

Elles sont éthérées, là-haut, on ne pouvait

Ni les égorger ni les mettre à nu

Chaque plume qui les habille

Est l'instrument d'une écriture.

Il pleut des consciences endormies

Il pleut des lambeaux de vie

Il pleut ce délire qui a mal

Il pleut des cervelles d'agneau

Il pleut des gens comme il faut

Il pleut, bergère! tes jolis moutons

N'ont pour toute toison

Qu'un linceul malpropre

Il pleut! les grenouilles chantent

En entendant les bêlements.

Il pleut! le ciel pleure du souffre

Et Dieu, de plus haut que là-haut

A jeté un regard vers ici-bas

A soupiré et a dit tout haut:

"Vraiment! je l'ai ratée, mon humanité!

Bon! je la laisse à son festin insensé.

La prochaine fois que je regarderai

Tout cela sera nettoyé."

Il pleut mais moi, je ne pleure pas

Je reprends ma prière et je ramasse mes mots

Tiens! j'ai soif! ah! s'il y avait un ruisseau!



07/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres