Les vers se versent en averse

Les vers se versent en averse

Ismes

 

 

Tant et tant de- ismes !

Parlons humanisme !

L’homme avant le frère

La paix avant la guerre !

Laissons nos bras de fer

Pour la maladie et la misère.

 

 

Homme, fléau de l’homme

Manques-tu de défis sur cette terre ?

Es-tu inférieur à l’animal

Qui ignore le mal pour le mal ?

 

Pourquoi édifier des murs de haine ?

Pourquoi cette férocité inhumaine ?

As-tu oublié, pauvre homme

Que le fils de Sarah et le fils d’Hagher

Sont issus d’un même père ?

 

 

 

 

 

 



04/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres