Les vers se versent en averse

Les vers se versent en averse

Le clown

Un clown

Nommé TAHFOUN

S'élance

Et danse

Sa farfelue cadence.

On rit

Aux larmes

On applaudit

Son charme

Soudain…..

Oh ! Quel destin !

Le clown TAHFOUN

Se retourne

Nos yeux se croisent

Il me toise

Et traverse

Mon regard noir

                                                   Puis y verse

Sa triste histoire

Sans cesser de faire le clown.

                                                      Et moi,

 

Sans cesse de rire

Sans cesser d'applaudir

Je laisse couler mes pleurs

Au fin fond de mon cœur

Et je me dis :

«  La vie est une clownerie. »

 

 




                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 Tahfoun: Mignon

 

 



30/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres