Les vers se versent en averse

Les vers se versent en averse

Liberté

Liberté

Tu me tentes

Mais que vaux-tu

Sans le sourire de ceux que j'aime ?

Liberté

Tu me hantes

Mais quel goût auras-tu

Sans le café chaud

Partagé avec brio ?

Liberté

Tu m'allèches

N'empêche

Que si je m'envolais

Vers tes cieux, j'étoufferais

Je serais vidée

Tes sirènes ont beau s'évertuer

A me tenter, à me hanter

Cette main qui serre la mienne

M'amarre aux sourires de ceux que j'aime

Me rend sourde à ton appel.

 

 



30/08/2011
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres