Les vers se versent en averse

Les vers se versent en averse

Ma peluche


 

 

A toi, je dis tout

Et je t’emporte partout.

Quand on veut te laver

Je sais où te cacher

Car tu sens bien plus bon

Que le meilleur des savons !

Tu te souviens quand tu m’as sauvé

Du fantôme qui m’emportait ?

Ecoute-les rires aux éclats,

Ceux qui ne comprennent pas

Que tu ressembles tellement

A ma petite maman !

 

 

 

 



07/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres