Les vers se versent en averse

Les vers se versent en averse

Ma Tunisie...

Mon petit pays au grand cœur

Agonise

Ma terre de paix et de douceur

S'enlise

Dans le chaos et la terreur

Et  se brise

Mon cœur

 

Moi qui n'ai que les mots

Pour  tenir tête

A ceux qui, là-haut

S'entêtent

Je leur dit, brisée

Que ma Tunisie est fière

 

D'accoucher

Dans le sang et la douleur

 

Ma Tunisie était fleurie

Elle est, aujourd'hui

Jonchée d'épines

Qui me transpercent le cœur

J'en ferai des mots de sang

Je les ferai réciter aux enfants

Pour qu'ils sachent que leur Tunisie

En sang

Est une future mère

 

Ma Tunisie au bras tendu

Ton peuple fera de ta douleur

Un demain meilleur

Et ceux qui  t'avaient crue stérile

En faisant couler  le sang

Ne tueront personne

Mais, malgré eux

Aideront ton enfant

A voir le jour

 

Ma Tunisie, mon amour.



29/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres