Les vers se versent en averse

Les vers se versent en averse

Quiétude

Laisse-moi me réfugier dans ta main

Pousse-moi vers notre avenir commun

Et aide-moi à rêver de demain

Quand je me perds au milieu du chemin

 

 

Ne parle, pas, laisse dire tes lèvres

Et que tes paumes éteignent ma fièvre

Reste là à surveiller mon sommeil

Où les songes deviennent des merveilles

Force calme préparant mon réveil

Tu caresses mon corps de ton doux œil

 

 

 

Ne dis rien, laisse les mots s'inventer

Ne fais rien, laisse tes paumes parler

 

Je suis l'oiseau blessé trouvant son nid

L'âme éperdue rencontrant son ami

Je ne savais que faire de ma vie

Maintenant, j'ai un rôle, une patrie.

 

 

 

 



30/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres