Les vers se versent en averse

Les vers se versent en averse

Il est temps

Petit matin deviendra grand
Et bientôt la rosée rêveuse
S'évaporera doucement
Et la canicule victorieuse
Fera fondre jusqu'aux illusions.

Bonjour le jour, bonjour la vie
Bonjour les bras de l'ennui
Lorsque le soleil écrasera
Le rêve de mon bout de nuit
Et m'enlacera de sa lourde aura!

Alors mes démons assoupis
Dedans ma nuit en lambeaux
Auront des allures de chauve-souris
Et de lugubres cris de corbeaux.
Il est temps de ne plus croire aux petites filles.

226493_185759961471326_6547568_n.jpg



08/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres