Les vers se versent en averse

Les vers se versent en averse

L'après toi

Des semaines vont passer

Des mois, des années

Tu ne seras plus qu'un souvenir

D'amour trépassé

L'adieu fut dit et redit

La rupture consommée

La page tournée

Les heures ont coulé

Les larmes aussi

Il ne reste pour l'avenir

Plus personne à pleurer

Il ne reste que le miroir

Au visage défait

Qui me raconte ce bonheur

Auquel j'avais cru

Et qui n'est plus

Il ne reste que la chanson

Triste qui se fredonne

Il ne reste que ce goût de poison

Et ton nom que j'annone

Pour y croire encore

Peut-être aura-t-il le pouvoir

De conjurer le sort

Et de ramener l'espoir

Mais je sais, je sais

Que le temps va passer

Sans toi, sans moi

Pour en faire une éternité

Je sais que c'est fini

Ce fut dit et redit

Et je sais aussi

Que mon cœur annonce

Un deuil illimité

Et qu'il s'enfonce

Dans le noir sentier

De l'impossible oubli

Où tu ne seras jamais

Un simple souvenir

Mais une ombre éternelle

Planant sur l'avenir

Un semblant d'aile

Qui me portera vers

Le passé où j'ai enterré

Le mot clé du bonheur.

 

 



30/08/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres