Les vers se versent en averse

Les vers se versent en averse

L’incompris

 

 

La vie serait cette façon de sourire quand tout va de travers ?

Cette façon de tourner le dos à l’univers ?

Et de mourir lentement sans en avoir l’air ?

 

Ma vie serait cette fosse me séparant de moi ?

Cette fausse note silencieuse

Cette absence, cet horrible froid ?

Un rictus mimant vos rires de joie ?

 

 



09/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres