Les vers se versent en averse

Les vers se versent en averse

Poète !

Poète, 
Quelque chose s'est brisé en toi
Lève-toi et ramasse tes débris
Tout poète que tu sois
Tu es humain et n'as qu'une vie.

Poète,
Les mots qui étaient ton phare
T'ont embusqué et te voilà pris
Ne te débats plus, il est trop tard
Sois stoïque lorsque tu péris.

Poète,
Tu as fait des vers et tu as allumé
Des passions et des feux de joie
Mais, tu n'as pas su voir le danger
Te voilà piégé! ne tombe pas plus bas!

Poète,
Sauve ce qui reste; que reste-il?
Des menus morceaux de ton art
Un ultime et douloureux exil
Jette tout loin et, vide, pars!

Poète,
Tu as été trahi jusqu'à la moelle
Par les mots-mêmes qui te portaient
Qu'attends-tu pour rejoindre les étoiles
Et éteindre le faux phare à jamais?

Poète, 
Ramasse donc tes brisures
Personne ne le fera pour toi
Il s'ouvre une porte dans l'azur
Sa lumière ne te trompera pas!

Poète,
Qu'elle sera douce, la fin 
Si tu sais ne plus écrire!
Qu'il sera quiet , demain
Si tu laisses l'espoir flétrir!

Poète, 
Je sais que tu auras le courage
De quitter ces pays brumeux
Je vois que tu as fait tes bagages
J'arrive à temps pour te faire mes adieux.



06/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres