Les vers se versent en averse

Les vers se versent en averse

Utopie poétique

L'automne a fait craquer les feuilles d'écriture
Où l'été avait brûlé son fervent soleil.
L'hiver, de ses mains couvertes d'engelures
Ensevelira leur poussière dans un ultime sommeil.
Alors, j'écrirai sur un nuage
Qui voyage
Hors des saisons
Et lorsqu'il pleuvra
Sur vos fronts
Il y aura
Des arabesques de printemps.

Le poète n'est pas un niais.
C'est un grand stratège

C'est un néo Noé
À l'Arche archicomble.
Ce qui laisse bon augurer.
Que craquent les feuilles désuètes
Sous les pas de la cruauté;
Dans l'Arche du poète
L'alchimie de l'alphabet
Reconstruira la Tour de Babel.
Je ne rêve pas, c'est réel !



06/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres